Pimp my Cannes

Festival de Cannes 2021 : découvrez la sélection

Festival / Récompenses | Par Joseph Boinay | Le 3 juin 2021 à 13h15

Après une année de disette et une sélection 2020 qui a fait contre mauvaise fortune bon cœur, le festival de Cannes revient bel et bien en juillet prochain, avec une vraie compétition sur la Croisette, sous haute surveillance sanitaire. Thierry Frémaux et Pierre Lescure ont dévoilé à l’instant l’ensemble des sélections, que nous vous proposons de découvrir.

Il faut croire que les cinéphiles étaient passablement traumatisés tant Pierre Lescure, le président du Festival, s’est avant tout efforcé de rassurer son monde : tout est prêt, assure-t-il, tout est parfaitement organisé, et les nombreux cinéphiles auront même le luxe de s’ébaubir devant le Cineum, multiplex flambant neuf de Cannes la Bocca, dans lequel seront projetés quelques films de la sélection. Moyennant, quand même, l’obligation de se faire caresser les narines par un écouvillon toutes les 48 heures – test PCR oblige –, et s’être acquitté de 25€ (pour compenser l’empreinte carbone du festival), les cinéphiles de tous pays pourront profiter de la crème du cinéma mondial, et même dîner en ville. Thierry Frémaux s’est de son côté livré à une analyse circonstanciée : selon lui, le contexte de pandémie a favorisé l’essor et la créativité des (très nombreux) films reçus. Certains tournés au téléphone, d’autres portant sur les questions identitaires ou l’idée de tout perdre : la pandémie, selon le délégué général, a indéniablement marqué les différentes approches. Il en a profité pour saluer l’effort de ceux qui ont courageusement présenté leur film l’année dernière, alors qu’ils couraient le risque de ne pas être montrés en festival ; pour les en remercier, ils seront donc invités à cette édition. Enfin, on fêtera les 60 ans de La Semaine de la critique. Du côté des changements, Un certain regard reviendra à son format originel : seuls les jeunes cinéastes méconnus y auront droit de cité ; en contrepartie une nouvelle section “Cannes Première”, réservée aux cinéastes plus confirmés, verra le jour. Quant à la compétition, comme à son habitude assez conservatrice, on est tout de même heureux d'y retrouver Wes Anderson, Nanni Moretti, Julia Ducournau, Bruno Dumont, Apichatpong Weerasethakul, Nadav LapidPaul Verhoeven ou encore Catherine Corsini, entre autres. Mais ne tardons pas davantage, voici le menu de ce festival 2021 :

 

Compétition


Annette
, de Leos Carax (Ouverture)
Un héros
, de Asghar Farhadi
Tout s’est bien passé, de François Ozon
Tre piani, de Nanni Moretti
Titane, de Julia Ducournau
The French Dispatch, de Wes Anderson
Red Rocket, de Sean Baker
Petrov’s Flu, de Kirill Serebrennikov
Nitram, de Justin Kurzel
France, de Bruno Dumont
Memoria, de Apichatpong Weerasethakul
Lingui, de Mahamat-saleh Haroun
Les Olympiades, de Jacques Audiard 
Les Intranquilles, de Joachim Lafosse
La Fracture, de Catherine Corsini
Julie (en 12 chapitres), de Joachim Trier
Compartiment No.6, de Juho Kuosmanen
Hauts et forts, de Nabil Ayouch
Le Genou d’Ahed, de Nadav Lapid
Drive My Car, de Ryusuke Hamaguchi
Bergman Island, de Mia Hansen-love
Benedetta, de Paul Verhoeven
L’Histoire de ma femme, de Ildikó Enyedi
Flag Day, de Sean Penn

 

Hors compétition

Stillwater, de Tom Mccarthy
The Velvet Underground, de Todd Haynes
Emergency Declaration, de Han Jae-rim 
De son vivant, de Emmanuelle Bercot
Bac nord, de Cédric Jimenez
Aline, de Valérie Lemercier

 

Un certain regard

Commitment Hasan, de Hasan Semih Kaplanoglu
Noche de Fuego, de Tatiana Huezo
After Yang, de Kogonada
Lamb, de Valdimar Jóhannsson (premier film)
Blue Bayou, de Justin Chon
Delo, de Alexey German Jr.
Bonne Mère, de Hafsia Herzi
The Innocents, de Eskil Vogt
Freda, de Gessica Généus (premier film)
Moneyboys, de C.B Yi (premier film)
Un monde, de Laura Wandel (premier film)
Women Do Cry, de Mina Mileva et Vesela Kazakova
La Civil, de Teodora Ana Mihal

 

Cannes Première

Jfk Revisited: Through The Looking Glass, de Oliver Stone
Evolution, de Kornél Mundruczó
Cette musique ne joue pour personne, de Samuel Benchetrit
In Front of Your Face, de Hong Sang-soo
Serre-moi fort, de Mathieu Amalric
Mothering Sunday, de Eva Husson
Cow, de Andrea Arnold
Tromperie, de Arnaud Desplechin
VAL, de Ting Poo et Leo Scott

 

Séances spéciales

Le Marin des montagnes, de Karim Aïnouz
Cahiers noirs, de Shlomi Elkabetz
H6, de Yé Yé (premier film)
Jane par Charlotte, de Charlotte Gainsbourg (premier film)
The Year of the Everlasting Storm, de Jafar Panahi, Anthony Chen, Malik Vitthal, Laura Poitras, Dominga Sotomayor, David Lowery et Apichatpong Weerasethakul

 

Séance de minuit

Oranges sanguines, de Jean-christophe Meurisse

 

Le 74e Festival de Cannes se tiendra du 6 au 17 juillet prochain. 

 

 

 

 

 

11 commentaires
  • Shinbone
    commentaire modéré Oui, cela tonne le ton pour la rentrée cinéphilique.
    3 juin 2021 Voir la discussion...
  • zephsk
    commentaire modéré Je trouve curieux ce "Cannes Première"... C'est quoi ? Tous les vieux briscards recalés de la compétition ? Ca sent pas très bon quand même
    3 juin 2021 Voir la discussion...
  • Shinbone
    commentaire modéré @zephsk Ceux que l'on a envie d'inviter, mais qui sont passé de mode ^^
    3 juin 2021 Voir la discussion...
  • zephsk
    commentaire modéré @Shinbone Moui... Mundruczó, Desplechin ou Hong Sang-soo me paraissent pas passé de mode pour Frémaux
    3 juin 2021 Voir la discussion...
  • zephsk
    commentaire modéré (Pour moi non plus d'ailleurs)
    3 juin 2021 Voir la discussion...
  • Shinbone
    commentaire modéré @zephsk Je ne veux pas dire qu'ils ne sont plus créatifs ;) Kusturica, par exemple, est la définition même du cinéaste passé de mode.
    3 juin 2021 Voir la discussion...
  • zephsk
    commentaire modéré Pour certains je veux bien mais Mundruczó c'est tout frais, White God c'était 2014, Pieces of a Woman cette année sur Flix
    3 juin 2021 Voir la discussion...
  • Shinbone
    commentaire modéré @zephsk S'il est sur Flix, il est peut-être puni d'avoir pactisé avec le diable ahah. Plus sérieusement, mon commentaire était à portée très très générale.
    3 juin 2021 Voir la discussion...
  • bredele
    commentaire modéré Rarement sélection officielle ne fut aussi excitante
    4 juin 2021 Voir la discussion...
  • elge
    commentaire modéré Pareil... je trouve bizarre ce Cannes Première
    4 juin 2021 Voir la discussion...
Des choses à dire ? Réagissez en laissant un commentaire...
Les derniers articles
On en parle...
Listes populaires
Télérama © 2007-2021 - Tous droits réservés - web1 
Conditions Générales d'Utilisation - Confidentialité - Paramétrer les cookies - FAQ (Foire Aux Questions) - Mentions légales -